Grâce aux appareils photos numériques, il est maintenant possible de traiter ses photos par ordinateur. On peut notamment faire des opérations automatisées. J’ai essayé de mettre à profit cette possibilité pour prendre des photos d’étoiles.

Un ciel étoilé est très peu lumineux. Malgré le mode nuit de l’appareil, la sensibilité n’est pas adaptée pour si peu de lumière. Un moyen d’augmenter la sensibilité est d’augmenter le temps de pose. Dans le cas de mon appareil photo, le temps de pose est bridé à 4 secondes avec la sensibilité initiale. Si j’augmente la sensibilité, le temps de pose maximal diminue. Pour contourner ce problème, je prends plusieurs photos à la suite, sans bouger l’appareil (il est monté sur un pied). En additionnant tous ces clichés, il est possible d’obtenir un grand temps de pose. On peut obtenir de cette manière une image de meilleure qualité. J’espérais voir de belles images de nébuleuses mais mon appareil n’est pas assez sensible malgré tout :( .

Pour permettre à d’autres photographes célestes de tenter de surpasser Hubble, je donne ici les scripts que j’ai écrits pour traiter automatiquement l’addition des clichés. Avec une addition brute des images, les étoiles apparaissent sous forme d’arcs de cercle du fait de la rotation de la Terre. Ces scripts servent à aligner les images avant l’addition finale.

Le script procède de la manière suivante:

  1. conversion des images en noir et blanc (pour permettre un premier traitement plus rapide)
  2. addition brute
  3. demande à l’utilisateur de coordonnées d’étoiles de références
  4. rotation des images à partir de ces coordonnées
  5. addition des images tournées
  6. nouvelle demande de coordonnées d’étoiles
  7. translation des images tournées
  8. addition des images translatées
  9. si le résultat est satisfaisant, l’utilisateur lance le script pour les images couleur, ce script fait les étapes 2 à 8 en utilisant les coordonnées fournies précédemment

Exemple en image:

photo unique 1ère addition 2ème addition 3ème addition
image finale couleur addition brute couleur
  1. La première photo d’une série de 32.
  2. L’addition brute de la série. Les étoiles font des arcs de cercles. Le script demande les coordonnées du rectangle entourant un arc de cercle du centre et du bord de l’image (ne pas trop resserré le rectangle).
  3. L’addition des images après la rotation faite par le script. Le script demande maintenant les coordonnées du rectangle entourant l’« arc de cercle » du centre de l’image.
  4. La dernière addition. Les étoiles sont maintenant bien superposées. Il n’y a pas eu d’erreurs. On peut donc lancer le script final.
  5. Image finale. La couleur orangé est due à la POLLUTION LUMINEUSE :@ .
  6. Pour comparer, l’addition brute en couleurs.

Téléchargement: script-etoile.zip