Les demeures philosophales est le second livre de Fulcanelli, paru en 1930. Après une introduction d’un caractère général sur l’alchimie, l’auteur reprend le même type d’étude que dans le mystère des cathédrales, en utilisant des monuments civils. L’auteur continue à garder une certaine réserve et le dit lui-même à plusieurs reprises.

Je trouve ce livre très important pour l’étude de l’alchimie, étant moi-même novice. J’ai fait une version numérique plus fidèle au texte que les PDF disponibles sur certains sites : voir ma bibliothèque numérique.