Je viens de voir un "reportage" sur le tombeau de Jésus. Bien entendu, après plus d'une heure de recherche plus ou moins sérieuse, on n'en sait pas plus. J'en avais déjà vu un autre sur le même thème il y a quelques mois. Même résultat.

L'intrigue de ces documentaires est basée sur l'idée que si jamais on retrouve le tombeau de Jésus, ça démontrera qu'il n'a pas ressuscité et donc qu'il n'est pas le fils de Dieu et qu'il nous a raconté des salades. Un soit-disant choc pour notre civilisation où la majorité des gens ne pratiquent plus de religion. Ce raisonnement est complètement simpliste car on peut très bien imaginer que le corps de Jésus soit mort et que ses réapparitions se soient produites de la même manière que les fantômes, ce qui est cohérent avec la Bible (on est pas à un événement merveilleux près).

Cette approche de la religion est d'un matérialisme primaire. À aucun moment le "reportage" ne s'intéresse au message humaniste de Jésus. C'est comme si on avait affaire à un enfant qui cherche où habite le père Noël en allant visiter la Finlande. Les archéologues interrogés déclarent bien que c'est quasi-impossible de retrouver ce tombeau mais l'histoire continue, comme s'ils n'avaient rien dit. Ce "reportage" est fabriqué avec des mythes, des raisonnements simplistes et une intrigue bancale uniquement pour capter l'attention, de telle manière qu'on le regarde jusqu'au bout, voir même un peu plus (pour regarder la pub qui suit). Car qui finance ces "reportages": les publicités passant avant et après.